Tirage Yi King du 09 Janvier 2022

09/01/2022

Durant le Cercle de MERLIN dont le thème était : Phénix et Dragon, nous avons partagé sur la dualité et la notion du Yin et Yang. Nous avons notamment exploré le tirage du Yi King.

"King" veut dire la trame d'une étoffe, autrement dit, les livres contenant des vérités qui, comme la trame, ne varient pas ; le terme "Yi" celui de caméléon.  Le "Yi King" est connu en France sous le nom de "livre des Mutations" ou encore "livre des Transformations". Le Yi King appartient incontestablement aux livres les plus importants de la littérature universelle. Ses origine remontent à une antiquité mythique ; il contient le fruit de la sagesse la plus achevée de plusieurs millénaires.

Le Livre des Transformations était à l'origine une collection de signes à usage d'oracles.

Si au départ les réponses étaient exprimé par un oui (simple trait plein -), le non (par un trait brisé --), la nécessité d'une différenciation s'est fait sentir très rapidement, donnant naissance à des combinaisons par redoublement ( 2 traits plein, 2 traits brisés, un trait plain et un trait brisé, un trait brisé et une trait plein). S'ajouta ensuite un troisième produisant la série des huit trigrammes. Ces huit signes furent conçus comme des images de ce qui se passe dans le ciel et sur la terre.. Cette manière de voir, était gouvernée par la pensée d'une transformation incessante des signes l'un dans l'autre, tout comme on voit, dans l'univers, les phénomènes passer constamment d'une forme dans une autre.

Pour obtenir une plus grande multiplicité, ces huit figures furent combinées entre elles, si bien que l'on obtint une chiffre de 64 signes, les hexagrammes.


Notre questionnement : qu'est-ce que nous apporte le renouveau planétaire ?           09Janvier 2022

Réponse : Po, l'éclatement (la ruine) Hexagramme 23

" L'homme vulgaire et obscur ne combat pas directement l'être noble, mais il le mine progressivement par une action imperceptible, si bien qu'à la fin, il s'écroule.

C'est une époque où les hommes vulgaires exercent une poussée en avant et se préparent à évincer le dernier être robuste et noble. Aussi, comme cette situation est causée par le cours du temps, l'homme noble n'a pas avantage à entreprendre quelque chose en de tels moments. La conduite à tenir en des circonstances si contraires doit être déduite de l'image et de ses propriétés. Le Trigramme inférieur K'ouen représente la terre dont les attributs sont la docilité et l'abandon ; le trigramme supérieur Ken signifie la montagne dont l'attribue est la tranquillité. Cela suggère le conseil de se conformer aux temps mauvais et de demeurer tranquille. Il ne s'agit pas ici d'une action des hommes, mais de conditions temporelles qui, suivent les lois du ciel, manifestent des alternatives de croissance et de déclin, de plein et de vide. Ces conditions temporelles ne permettent aucune réaction. C'est pourquoi ce n'est pas lâcheté mais sagesse que d'y s'adapter et d'éviter d'agir."

La montagne repose sur la terre :
"Ainsi les supérieurs ne peuvent assurer leur position que par de riches dons aux inférieurs."
La montagne repose sur la terre. Si elle est étroite, escarpée et dépourvue de large base, elle doit s'écrouler. C'est seulement si elle s'élève de la terre, large et vaste, et non orgueilleuse et abrupte, que sa position est assurée. Ainsi les gouvernants reposent sur la large base du peuple. Ils doivent, eux aussi, témoigner de la générosité et de la grandeur d'âme, comme la terre qui porte tous les êtres. Alors ils rendront leur situation aussi sûre que la tranquillité d'une montagne.

interprétation : il y a une notion de dépassement des limites, les choses vont trop loin, il y a un excès, un surplus, et cela peut devenir contre-productif.
La situation peut arriver à maturité, et comme un bourgeon, finir par devoir s'étaler au grand jour, la notion de "révélation" peut être aussi importante que soudaine et inattendue.
La générosité, la prodigalité, peuvent être importantes mais ne seront pas toujours favorables.
Il est bon de savoir écouter les parts que l'on veut développer et de bien s'assurer de leur assise pour négocier ce tournant.


Avec les traits mutants, on obtient : Kouan, la contemplation (la vue) Hexagramme 20

"Cet Hexagramme a un double sens, d'un côté il signifie la contemplation, de l'autre, le fait d'être regardé, d'être un modèle. Il peut-être compris comme l'image d'une tour telle qu'il en existait en grand nombre dans l'ancienne Chine. Du haut de es tours on avait une vue étendue à la ronde, et une telle tour, située en haut d'une montagne, était visible de loin. Aussi, l'hexagramme montre un souverain qui contemple en haut la loi du ciel et en bas les coutumes et usages du peuple, qui constitue, grâce à son bon gouvernement, un exemple élevé pour les masses."

La contemplation : au-dessus est une grande vision. Abandonné et doux. Central et correct, il constitue une vision pour le monde. Les inférieurs regardent vers lui et sont transformés. Il leur fait voir la voie divine du ciel, alors que les quatre saisons ne dévient pas de leur règle. Ainsi l'homme saint utilise la voie divine pour répandre l'enseignement, et le monde entier se soumet à lui."

interprétation : la phase n'est pas active, au sens d'initier une action, il s'agit plus ici d'admirer ce qui a pu être initié par le passé -par soi ou par l'autre- et de s'en contenter, de l'apprécier, de savoir le savourer même, avec des parts de silence et de recueillement.
Les émotions s'allient à l'observation et poussent à s'émerveiller, à voir le beau et la qualité de la chose observée, de la situation, à lui reconnaître un respect, une utilité, un sens.
On reconnaît ici la valeur et la supériorité de ce qui nous dépasse, ce qui est plus grand que soi, et au dessus...


Notre questionnement : qu'est-ce que nous apporte le renouveau planétaire ?   09Janvier 2022

Réponse : Po, l'éclatement (la ruine) Hexagramme 23

" L'homme vulgaire et obscur ne combat pas directement l'être noble, mais il le mine progressivement par une action imperceptible, si bien qu'à la fin, il s'écroule.

C'est une époque où les hommes vulgaires exercent une poussée en avant et se préparent à évincer le dernier être robuste et noble. Aussi, comme cette situation est causée par le cours du temps, l'homme noble n'a pas avantage à entreprendre quelque chose en de tels moments. La conduite à tenir en des circonstances si contraires doit être déduite de l'image et de ses propriétés. Le Trigramme inférieur K'ouen représente la terre dont les attributs sont la docilité et l'abandon ; le trigramme supérieur Ken signifie la montagne dont l'attribue est la tranquillité. Cela suggère le conseil de se conformer aux temps mauvais et de demeurer tranquille. Il ne s'agit pas ici d'une action des hommes, mais de conditions temporelles qui, suivent les lois du ciel, manifestent des alternatives de croissance et de déclin, de plein et de vide. Ces conditions temporelles ne permettent aucune réaction. C'est pourquoi ce n'est pas lâcheté mais sagesse que d'y s'adapter et d'éviter d'agir."

La montagne repose sur la terre :
"Ainsi les supérieurs ne peuvent assurer leur position que par de riches dons aux inférieurs."
La montagne repose sur la terre. Si elle est étroite, escarpée et dépourvue de large base, elle doit s'écrouler. C'est seulement si elle s'élève de la terre, large et vaste, et non orgueilleuse et abrupte, que sa position est assurée. Ainsi les gouvernants reposent sur la large base du peuple. Ils doivent, eux aussi, témoigner de la générosité et de la grandeur d'âme, comme la terre qui porte tous les êtres. Alors ils rendront leur situation aussi sûre que la tranquillité d'une montagne.

interprétation : il y a une notion de dépassement des limites, les choses vont trop loin, il y a un excès, un surplus, et cela peut devenir contre-productif.
La situation peut arriver à maturité, et comme un bourgeon, finir par devoir s'étaler au grand jour, la notion de "révélation" peut être aussi importante que soudaine et inattendue.
La générosité, la prodigalité, peuvent être importantes mais ne seront pas toujours favorables.
Il est bon de savoir écouter les parts que l'on veut développer et de bien s'assurer de leur assise pour négocier ce tournant.

Avec les traits mutants, on obtient : Kouan, la contemplation (la vue) Hexagramme 20

"Cet Hexagramme a un double sens, d'un côté il signifie la contemplation, de l'autre, le fait d'être regardé, d'être un modèle. Il peut-être compris comme l'image d'une tour telle qu'il en existait en grand nombre dans l'ancienne Chine. Du haut de es tours on avait une vue étendue à la ronde, et une telle tour, située en haut d'une montagne, était visible de loin. Aussi, l'hexagramme montre un souverain qui contemple en haut la loi du ciel et en bas les coutumes et usages du peuple, qui constitue, grâce à son bon gouvernement, un exemple élevé pour les masses."

La contemplation : au-dessus est une grande vision. Abandonné et doux. Central et correct, il constitue une vision pour le monde. Les inférieurs regardent vers lui et sont transformés. Il leur fait voir la voie divine du ciel, alors que les quatre saisons ne dévient pas de leur règle. Ainsi l'homme saint utilise la voie divine pour répandre l'enseignement, et le monde entier se soumet à lui."

interprétation : la phase n'est pas active, au sens d'initier une action, il s'agit plus ici d'admirer ce qui a pu être initié par le passé -par soi ou par l'autre- et de s'en contenter, de l'apprécier, de savoir le savourer même, avec des parts de silence et de recueillement.
Les émotions s'allient à l'observation et poussent à s'émerveiller, à voir le beau et la qualité de la chose observée, de la situation, à lui reconnaître un respect, une utilité, un sens.
On reconnaît ici la valeur et la supériorité de ce qui nous dépasse, ce qui est plus grand que soi, et au dessus...