Conte du Dragon de Jade de Terre et du Phénix d’Or

31/03/2021

Il y a des siècles et des siècles, dans la grotte sur la rive est du Fleuve Céleste de la Voie Lactée habitait un Dragon de Jade de Terre ... 

...et dans la forêt de la rive opposée habitait un Phénix d'Or. Dragon et Phénix étaient voisins. Le matin, l'un sortait de sa grotte et l'autre s'envolait de la forêt en se saluant, puis ils se séparaient pour aller à leurs occupations.

Un jour, ils s'amusèrent ensemble : l'un nageait dans le Fleuve Céleste, l'autre s'envolait dans le Ciel. Tout en nageant et volant, ils arrivèrent sans s'en apercevoir vers l'Île Féerique ; là, ils aperçurent une pierre étincelante. Phénix, très content, dit à Dragon :

- Dragon, Dragon, tu vois cette belle pierre !

Dragon, plein de joie lui aussi, dit à Phénix :

- Oui Phénix, nous allons la tailler et la polir en une magnifique perle, d'accord ?

Phénix fit un signe d'assentiment et ils se mirent immédiatement au travail. Dragon ameublissait la pierre avec ses pattes et Phénix la picotait avec son bec. Des jours s'écoulèrent..., des années passèrent... Finalement ils réussirent à façonner une perle toute ronde.

Phénix s'envolait dans l'Île Féerique, il recueillait dans son bec de la rosée pour la verser goutte à goutte sur la perle. Dragon nageait dans le

Fleuve Céleste, il y aspirait de l'eau pure qu'il pulvérisait sur la perle. Sous les gouttes et la pulvérisation incessantes, la Perle petit à petit commença à émettre des rayons de toute beauté.

Dès lors, Dragon se prit d'affection pour Phénix et celui-ci adorait Dragon ; leur Perle faisait leur bonheur. Dragon ne voulait plus rentrer dans sa grotte, ni Phénix revenir dans sa forêt ; ils vivaient ensemble dans l'île féerique située au milieu du Fleuve Céleste pour veiller jour et nuit sur la Perle.

C'était vraiment une Perle sans prix et de grande puissance. Là où parvenaient ses rayons, s'élevaient des bois verdoyants, s'épanouissaient des myriades de fleurs de toute beauté ; on voyait des pays aux montagnes ensoleillées et aux eaux limpides qui se couvraient de riches récoltes.

Un jour la Reine du Royaume Céleste sortit de son Palais impérial, et aperçut tout à coup la perle dardant ses rayons ; aussitôt son cœur avide brûla du désir de la posséder. À minuit, elle envoya un soldat céleste pour la voler alors que Dragon et Phénix s'étaient endormis. Elle était si contente de sa prise qu'elle ne voulut pas que d'autres puissent y jeter un coup d'œil. Elle se hâta de rentrer dans son Palais et fit verrouiller neuf portes derrière elle.

Dès qu'ils se réveillèrent, Dragon et Phénix s'aperçurent que leur Perle avait disparu. Fous d'inquiétude, ils la cherchaient partout. Dragon fouilla toutes les grottes du lit du Fleuve Céleste mais ne trouva rien. Phénix explora chaque coin de l'Île Féerique sans plus de résultat. Très tristes, ils continuèrent quand même leurs recherches jours et nuits. Ils n'avaient qu'un espoir ; retrouver cette Perle à laquelle ils s'étaient tant attachés.

À l'occasion de l'anniversaire de la Reine du Royaume Céleste , les Immortels s'empressèrent d'arriver de toutes parts au Palais impérial pour assister au Banquet de pêches qui avaient lieu en son honneur. Celle-ci avait fait apporter des pêches succulentes en abondance pour les Immortels qui buvaient du bon vin et prenaient les fruits tout en adressant leurs souhaits d'anniversaire : "Pour vous Reine nous vous souhaitons le bonheur de la Mer de l'Est et la longévité de la Montagne du Sud !" Très satisfaite de ces souhaits, la Reine se prit à dire :

- Mes Vénérables, je vais vous montrer une Perle sans prix comme on n'en trouve ni au Ciel, ni sur Terre !

À ces mots, elle détacha de sa ceinture neuf clés qui ouvrirent neuf verrous, passa neuf portes, puis sortit sa Perle qu'elle présenta dans une assiette d'or et plaça au milieu de la salle. Naturellement, les Immortels s'extasièrent sur la Perle qui diffusait une brillante lumière.

À ce moment même, Phénix remarqua tout à coup le rayonnement de leur Perle et dit aussitôt à Dragon :

- Dragon ! Dragon ! Dépêche-toi, dépêche-toi ! Vois..., ce sont bien les rayons de notre Perle !

Dragon sortit sa tête du Fleuve Céleste, regarda un moment et dit :

- Oui, ! c'est effectivement notre Perle, allons vite la reprendre !

Et Dragon et Phénix de s'élancer aussitôt, guidés par les rayons. Arrivés au Palais Impérial, ils trouvèrent les Immortels tendant le cou vers la Perle, en train de clamer leur enthousiasme.

Dragon s'écria en approchant :

- Cette Perle nous appartient !

Phénix, à son tour, affirma :

- Oui, elle est à nous, cette Perle !

La Reine fut très fâchée de leur intervention ; elle s'approcha d'eux en vociférant :

- Qu'osez-vous dire ? Moi, je suis la Reine du Royaume Céleste, tous les trésors du Ciel m'appartiennent !

En entendant ces paroles, Dragon et Phénix, très fâchés eux aussi, dirent d'une même voix :

- Cette Perle n'est née ni du Ciel ni de la Terre, mais c'est bien de nous qui l'avons taillée et polie jour après jour, d'année en année, au prix d'un dur travail.

A ces paroles, la Reine se sentit envahie à la fois par la haine et la honte ; elle prit l'assiette d'or et ordonna à ses soldats et généraux célestes de chasser tout de suite les intrus. Phénix, voyant que la Reine n'entendait pas raison, s'élança pour se saisir de la Perle. Dragon en fit autant. Trois paires de mains s'agrippaient à l'assiette, personne ne voulant lâcher. Secouée par ces trois forces, l'assiette oscilla et la Perle roula en bas des marches, vers la terre...

Dragon et Phénix, voyant que la Perle risquait de s'écraser sur le sol, la suivaient en descendant, se précipitant d'avant en arrière, de gauche à droite, pour la protéger alors qu'elle tombait lentement...

Quand elle toucha le sol, la Perle éblouissante se métamorphosa soudain en lac, le lac de l'Ouest...

Comme Dragon ne voulait pas la quitter, il devint la magnifique colline du Dragon de Jade de Terre qui monte la garde sur l'une de ses rives.

Phénix ne voulant pas quitter non plus sa Perle, devint alors la Colline du Phénix d'Or qui monte la garde, lui aussi.

Dorénavant, la Colline du Phénix d'Or et celle du Dragon de Jade de Terre continuent à protéger éternellement le Lac de l'Ouest... appelé aujourd'hui le lac Xihu, à l'Ouest de la ville de Hangzhou.

Voici ma création d'une frise narrative inspirée du conte du Dragon de Jade et du Phénix d'Or, utilisant comme motif les entrelacs celtiques.