Anatomie subtile du corps

10/11/2020
les auras
les auras


Nous connaissons tous le corps physique. Mais notre corps ne s'arrête pas là. En effet, se trouvent autour de notre corps une autre série de corps, dits vibrationnels ou énergétiques.

Certains auront entendu parler de l'aura (concept connu depuis l'aube des temps, repris par les Pythagoriciens de la Grèce Antique). Elle représente tout ce qui est «émis» par l'homme. L'aura varie dans sa forme, sa densité et ses couleurs. Elle est le baromètre de la vitalité des différents corps subtiles.

Corps subtils, plans de conscience

Selon les anciennes traditions, l'homme possède un corps de manifestation (corps physique) et il est reproduit sur sept niveaux majeurs de conscience (comme les poupées russes qui s'emboîtent les unes les autres).

  • corps éthérique : il se trouve entre le corps physique et les autres corps subtils et en assure la liaison et le bon équilibre ; il est le véhicule de l'essence vitale, le Prana. Il est la charpente sur laquelle se construit le corps physique. Il est parcouru de canaux subtils et invisibles : les nadis dont certains se rejoignent pour créer les 7 chakras majeurs. Il est le corps grâce auquel les cinq sens peuvent œuvrer et l'homme fonctionner, dans le temps et l'espace, au niveau physique.
  • Corps astral : ou corps émotionnel, là où siège les émotions, les sentiments. L'aura astrale dévoile la nature de la personne dans ce qu'elle est réellement, au-delà des masques psychologiques et sociaux crées volontairement ou involontairement. Elle renvoie le juste reflet de l'ego inférieur ou personnalité.
  • Corps mental : siège de l'activité mentale (mécanismes des raisonnements) qui permet la pensée claire et rationnelle. Il contient la structure des idées et pensées, les processus de mentalisation.
  • Corps causal : corps qui met en rapport avec le monde des « causes » lesquelles font de l'être - personnalité, potentialités de tous ordres et organisme physique - ce qu'il est. La notion de cause sous-entend celle de l'effet, se sera donc dans l'aura causal que l'on peut chercher l'origine de certaines pathologies, rencontres, évènements de la vie... Son existence renvoie (du moins pour ceux qui en acceptent la réalité) à la notion de karma, c'est à dire à un bagage plus ou moins lourd, plus ou moins lumineux issu d'existences antérieures.
  • Corps bouddhique : correspond à ce que la Tradition appelle le Plan Divin. Il s'agit du niveau de conscience qui régit toutes les interactions et toutes les actions de l'ensemble de tous les règnes du cosmos.
  • Plan Atmique : plan ultime qui va permettre de retrouver, de réintégrer la Conscience de Dieu, l'état divin.